Menu Fermer

Refaire et entretenir sa toiture soi-même

Toutes vos tuiles ne sont pas cassées mais vous avez des fuites ? Vous n’avez pas les moyens ni l’envie de remplacer la totalité ? Cet article est pour vous.

Refaire sa toiture soi-même est fastidieux, risqué…mais au final c’est assez gratifiant et simple tant que vous ne vous attaquez pas aux paramètres trop techniques (faitières…).

Mais il s’adresse à des personnes qui n’ont pas de combles aménagés car sinon cela veut dire que vous devez enlever toute l’isolation et le placo et que vous devrez travaillez complètement sur le toit ce qui est peu prudent.

Si votre objectif n’est que de remplacer quelques tuiles ou encore de procéder à la mise en place d’un pare-pluie, c’est à la portée de n’importe qui. Il faut reconnaître son type de tuile, déclouer les liteaux (je vous conseille de tracer les emplacements sur les chevrons avant comme ça vous n’aurez pas à réfléchir quand vous poserez les remplaçants), en remettre et les reposer.

 

Comment reconnaître mon type de tuile ?

 

A moins d’être couvreur, il est peu vraisemblable que vous reconnaissiez à l’œil la référence de tuile sur votre toit. Pour la connaître il faudra pouvoir lire la référence en dessous.

Peut-être aurez-vous la chance d’en avoir quelques piles car les entreprises de couvertures en laissent souvent. A la commande le nombre de tuiles est toujours supérieur à ce qu’il faut pour palier les dégâts liés à la livraison, la manutention et aux découpes ratées.

Si malheureusement vous n’en avez pas vous allez devoir en chercher une sur le toit. Ce sera bien évidemment plus facile si vos combles ne sont pas aménagés.

Avant de grimper emmenez un morceau de plastique pour boucher le trou que laissera la tuile que vous emmènerez avec vous pour l’achat des remplaçantes. Nous ne saurions que trop vous déconseiller de ne pas emmener votre modèle avec vous.

Pour détacher la tuile poussez verticalement les deux immédiatement au dessus et pivotez celle qui vous intéresse en la poussant vers la gauche. Une fois un picot sorti vous me devriez pas avoir de mal à sortir le deuxième.

Attention certaines tuiles sont scellées ou vissées lors de leur pose (autour des vélux notamment). Choisissez en une qui n’est pas dans ce cas.

Résultat de recherche d'images pour "tuile vissée"https://www.couverture-plantureux.fr/projects/couverture-tuiles-prieure-sur-tours-rondes-chateau-de-celon-36/

 

A quoi reconnaît-on une tuile à changer ?

Elle est cassée

Tuile trouée

Creusée

Tuile creusée

Voilée (avouez que vous ne pensiez pas que c’était possible).

Tuile voilée

 

Pourquoi les tuiles cassent ?

 

Principalement à cause de la cryoclastie (gel/dégel qui fait éclater le minéral), du ruissellement ou encore de la grêle.

 

Combien de temps peut-on conserver une toiture ?

 

50 ans sans problème avec des tuiles de qualité et en s’assurant tous les 3/4 ans qu’il n’y a pas de fuite et de là en remplaçant celles qui en ont besoin. Il vaut mieux changer 10 tuiles qu’une toiture complète non ?

 

 

Peut-on mettre plusieurs types de tuiles sur un toit ?

 

Tuiles différentes sur un même toit

Disons que ça fonctionne, mais cela n’est pas à encourager et donne un aspect assez négligé à la propriété.

Vous devez aussi vous attendre à avoir des problèmes avec votre mairie si vous vous amusez à faire un patchwork de tuiles dès la construction car sachez que certaines communes refusent carrément certaines tuiles et toitures qui ne se marieraient avec le reste du paysage.

Mais je ne comprends pas. On vient d’avoir un laïus pour trouver la bonne référence !

– Absolument ! Il va sans dire que les tuiles s’emboîtent beaucoup mieux quand la référence est la même. Si maintenant vous êtes dans l ‘obligation matérielle d’en prendre d’autres, il suffit que leurs ergots soient aux mêmes entraxes et vous pourrez fermer votre toit.

 

Pourquoi seul 1 artisan sur 10 sera prêt à me remplacer mes quelques tuiles ?

 

Financièrement il n’y a aucun intérêt à aller effectuer ce type de tâche. C’est risqué, pénible, la nacelle coûte un bras et il y a peu de marge. Pire, si votre toiture est ancienne et que vous n’avez pas d’exemplaires supplémentaires il va devoir passer du temps pour peut-être, trouver le bon modèle chez un fournisseur chez qui il ne va pas habituellement.

Je parle d’ici des tuiles mais rassurez-vous les collections de matériel électrique suivent la même logique. Ce pourquoi vous aurez du mal à trouver encore du Neptune…tout ça pour qu’on soit bien sûr que vous ayez à racheter l’ensemble de votre appareillage. Même dans les entreprises, souvent le patron préfèrera tout jeter à la benne que de donner l’occasion à ses employés de récupérer des matériaux. Votre patron n’est pas comme ça !? Mais écrivez-moi vite un commentaire pour que je mette sa vertu à l’honneur dans un article !

Quelques organismes (BOMA) se donnent comme mission ne mettre un frein à cette hérésie mais…sans subventions et bénévoles je crois que le modèle ne peut pas se reproduire à l’infini. J’aurai bien aimé vous indiquer la vrai adresse de leur site mais il ne possède pas le certificat de sécurité. Ils sont joignables sur facebook.

 

 

Comment poser des tuiles queue de castor ?

 

Il y a une bonne façon :

Résultat de recherche d'images pour "toiture queue de castor"L’eau qui ruisselle coule chaque fois au centre de la tuile de la rangée du dessous.

Et une mauvaise façon :

Mauvaise façonLes mots vous manquent non ? Ici, l’eau ruisselle bien le long des bords directement sur les bords de celles du dessous. D’ailleurs je ne sais même pas comment ils en sont arrivés à doubler les rangées de cette façon.

 

Les vernis pour les tuiles sont-ils efficaces ?

 

 

Non. Dixit un ami couvreur. Il m’a même dit que ça empirait le problème.

L’antimousse est-il efficace ?

 

Oui. Mais je n’ai qu’une année de recul.

 

Comment entretenir ma toiture ?

 

 

En enlevant la mousse et en remplaçant les tuiles cassées en fur et à mesure. En remplaçant les lattes si elles deviennent complètement vermoulues.

 

Pourquoi faut-il enlever la mousse ?

 

Parce qu’elle retient l’eau quand il pleut et qu’elle gratte les tuiles avec ses racines. Au bout d’un moment les racines font un trou dans la tuile et le rongent.

 

Suis-je obligé de remettre le nouveau liteau jusqu’au bord de l’avancée du toit ?

 

Oui, à cause du poids des tuiles.

 

Puis-je poser mon pare-pluie juste entre les chevrons pour ne pas avoir à tout déclouer ?

 

…L’objectif n’est pas que l’eau ruisselle le long de vos chevrons s’il y a une fuite. Donc non il faut absolument le mettre par dessus et de préférence très préférée s’arranger pour qu’il y ait une lame d’air de 2 cm entre les chevrons et le pare pluie.

 

Faut-il clouer ou visser les liteaux ?

 

Avec des clous et un pied de biche vous pourrez facilement les décrocher. Mais vous aurez un plus de mal à les mettre en place. Avec des vis si elles rouillent et s’abîment de trop avec le temps ce sera peut-être plus difficile à enlever.

 

Ma latte de toit, liteau n’est pas assez longue comment faire le joint entre deux ?

 
Voici un schéma. C’est la troisième façon de faire qu’il faut prendre avec un biseau.
Liteau et chevrons
Liteau et chevrons

 

 

 

Certaines tuiles s’envolent. Ce sont toujours les mêmes que faire ?

 

 

Vous pouvez les sceller avec du ciment si ce sont des faitières. Oubliez le polyuréthane qui va en plus s’éparpiller lors de la chute.

Et sinon il faut les visser. Avec des vis inoxydables, de façon à ce que le trou mène la vis au chevron et que le trou soit abrité de la pluie par la tuile du dessus.

 

 

Comme vous le voyez si vous n’avez qu’à refaire à l’identique refaire sa toiture soi-même est envisageable.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à m’en faire part.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :