Menu Fermer

Poser des lucarnes FARKO/vélux

Poser des fenêtres de toit demande du temps, de la dextérité, de la logique, de la patience et deux paires de bras.

Heureusement, les tarifs de pose des professionnels sont là pour nous faire relativiser ces inconvénients.

Ne vous y trompez pas ces tarifs sont justifiés. Faire le cadre prend du temps, le fait qu’il faille mobiliser plusieurs personnes et le risque de casse l’expliquent.

Afin de vous faciliter la tâche, voici un synoptique de notre chantier témoin qui revient sur les points noirs de la notice :

Choix du type de vélux

  1. Nous avons choisi des vélux de petite taille, afin qu’il n’y ait pas de chevrons à découper (Car nous ne sommes pas charpentier).

Le cadre :


La hauteur :

Il ne faut pas le poser à moins de 1m10 du sol fini.

Ne pas se laisser impressionner par la notice :

Pour vous dire la vérité en consultant la notice nous avons tiqué sur le colori rouge de la moitié des cadres.

En réalité le rouge utilisé ne doit pas vous rappeler la signalisation routière, vous avez parfaitement le droit de réaliser votre cadre selon ces exemples, mais avant de découper quoi que ce soit d’autre qu’un liteau, demandez conseil à un charpentier ou un couvreur. Sinon cela signifierait que vous ne pouvez poser un vélux que si vos chevrons ont un espace standard. Ce qui n’est pratiquement jamais le cas.

Outre ce choix esthétique, nous avons été déstabilisés par les formules mathématiques proposées pour réaliser le cadre aux bonnes dimensions.

Notre calculatrice a traduit qu’il fallait prévoir 0.75 cm de plus en hauteur et 0.60 cm de plus en largeur par rapport à la vitre. Et ce pour pouvoir glisser facilement le cadre puis la vitre.

La pose :

Sortir la vitre :

Prévoyez d’être à deux pour cette opération. Il faut appuyer sur le bitoniau rond des deux côtés en même temps…En ayant entrouvert la fenêtre…Sans que le cadre reste accroché…Donc un qui le tient et l’autre qui s’occupe de la vitre.

Quelques étapes simples :

La ligne de pose :

Ça se corse. Vous pouvez observer sur le cadre plusieurs rainures avec les repères J,N,V. Ce qui correspond à une pose en saillie, semi-encastrée ou encastrée.

Si vous avez des tuiles mécaniques,le milieu de votre sabot devra être positionné en V. Cette ligne V devra s’aligner avec la hauteur des tasseaux sur votre cadre.

Avant de passer à la suite fermez les bitoniaux xdp.

L’habillage

Dans votre carton d’habillage vous allez vous retrouvez avec des parties en L non perforées. Elles servent de cales. Vous pouvez les mettre au dessus de votre cadre et en dessous en fonction de la hauteur de vos tuiles.

Vous devez ensuite mettre la partie basse qui va faire l’étanchéité avec vos tuiles. C’est un autocollant à déplier alors appliquez-vous sinon ce sera moche.


A cette étape il faut aussi cliper la barre avec les deux coins en plastique. Et clouer les deux parties avec de la mousse triangulaire de part et d’autre du cadre. L’hypothénus de ces triangles s’orientent vers l’extérieur.

Ensuite il faut insérer les deux parties en zigzag de part et d’autre.

La partie supérieure de l’habillage se clipe maintenant très bien au dessus. Sauf mauvaise pose.

Vous renforcez maintenant le tout en clouant les languettes.

Et vous découpez vos tuiles proprement pour respecter l’habillage. Il faudra visser toutes celles qui sont autour.

Il est temps de remettre la vitre.

Cela exige également d’être à deux car le plus petit des modèles standards est déjà lourd. A titre informatif nous avons mis plus d’une heure pour insérer la vitre du premier et moins d’un quart d’heure au deuxième. Car il y a une technique.

Si vous n’êtes pas sûrs de vous attachez la poignée du vélux avec 1 m de mou pour éviter de faire tomber.

Sortez le complètement à l’extérieur et à tour de rôle, dépliez l’attache pour la coulisser avec le bon angle. Vous n’y arriverez pas si vous ne sortez pas la vitre.

Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :